La Fédération Française du Bâtiment Charpente, Menuiserie, Parquets est une organisation professionnelle qui a pour but de représenter et défendre les entreprises de bâtiment
auprès des pouvoirs publics, des décideurs économiques et des autres acteurs de la construction.

Membre de la Fédération Française du Bâtiment

Le Bâtiment, une richesse pour la France

espace adhérent

espace adhérent

Email utilisateur :

Mot de passe

Mémoriser ses identifiants

OK

Vous êtes ici > > >

OK

Edito

CITE : la danse du gouvernement, un pas en avant, un et demi en arrière !

Le 10 décembre 2018

 
 
 Les entreprises ne savent plus où donner de la tête ! Ce n’est pas le premier gouvernement qui danse le « pas de deux » mais, encore une fois, nous ne pouvons que déplorer les visions   court termistes des pouvoirs publics et leur manque de considération pour les secteurs d’activité économique qui font pourtant la richesse d’un pays.

En 2018, les menuisiers ont été particulièrement déconcertés et chahutés par la gestion des pouvoirs publics du CITE (Crédit d’Impôt sur la Transition Energétique).

D’un côté, le gouvernement donne des objectifs ambitieux en matière de baisse de la consommation d’énergie et de réduction des gaz à effet de serre, mais de l’autre côté, il souhaite supprimer les parois vitrées du crédit d’impôt.

 

Pourtant, comme l’a montré le Pôle Fenêtre (dont l’UMB est l’un des membres fondateurs) avec une étude indépendante, le gain réel du remplacement de fenêtre est de l’ordre de 25 % d’économies d’énergie ! Nos différents interlocuteurs n’en disconviennent pas mais depuis plus d’un an, les décisions sont prises puis « déprises » et nous avons fini par apprendre mi-novembre que le gouvernement ne souhaite pas toujours pas réintégrer les menuiseries dans le CITE… !!!

 

Toutefois tant que le projet de loi de finances n’aura pas été voté, il faut se mobiliser dans les communes et les départements pour expliquer à chaque député et sénateur le rôle réel de la fenêtre sur l’ensemble des travaux d’économies d’énergie : non content d’avoir une économie intrinsèque de l’ordre de 25 %, c’est le point d’entrée des particuliers lorsqu’ils s’intéressent aux travaux de rénovation énergétique !

 

Le Pôle Fenêtre et la FFB ont ainsi fait des propositions pour maîtriser le budget :

• limiter le crédit d’impôt au remplacement des menuiseries avec simple vitrage,

• limiter à 15 % le bénéfice du crédit d’impôt,

• plafonner le crédit d’impôt par fenêtre éligible à 100 euros afin d’éviter les éventuels effets d’aubaine.

 

Il est indispensable que le remplacement des menuiseries restent identifiées comme travaux efficaces pour réduire les consommations d’énergie.

 

Aussi, continuons de nous mobiliser et merci à tous de porter ce message auprès de vos sénateurs et députés !

Aujourd’hui le retrait du poste rénovation des parois vitrées du CITE entraînerai sur les 2 ans à venir la perte de près de 40 000 emplois dans la filière menuiseries extérieurs.

La bataille n’est pas encore perdue.

La profession compte sur vous tous.

 


Le 10 décembre 2018